Servette FC Chenois Féminin - les news du club...
Les news du club
News concernant

14-11-2017 (Eric) - Servette FCCF - FC Zurich U-21 3-1 (2-1) Les Grenat s'imposent aux Trois-Chêne et restent dans le wagon de tête avant le dernier déplacement de l'année chez le... Suite>>> Facebook Twitter Google Plus



30-10-2017 (Eric) - FC Walperswil - SERVETTE FC CHENOIS Féminin 0:2 (0:2) Afin d’effacer l’échec du dernier match et la perte de trois points précieux, l’équipe venait clairement dans la région de Bienne pour gagner et garder le contact avec Worb et St-Gall. Pour réussir dans cette entreprise, les trois objectifs de ce match étaient de reproduire en match les principes travailler aux entrainements, de se fixer individuellement des buts de performance et de gagner pour bien préparer le prochain match de coupe de Suisse contre YB (LNA). Dès le départ du match les filles se montraient concentrées et bien décidées. L’adversaire tentait dès de nous mettre en difficulté dès que possible en jouant de manière très verticale et ciblée. Mais l’équipe se montrait très vigilante sur ces ballons dans le dos de notre défense. Au fur et à mesure, les filles essayaient de jouer et de progresser avec le ballon. Le terrain difficile et étroit ne favorisait pas notre jeu, mais une certaine confiance s’installait. Des phases de jeu intéressantes se mettaient en place. Tour à tour, Ana Motta et Maeva se montraient dangereuses et déterminées. A deux reprises Maeva se présentait seule devant la gardienne mais échouait en bout de course. C’est avant la demi-heure et sur une balle arrêtée que nous prenons l’avantage. Le coup franc tiré par Eva traversait la défense et en panique, une joueuse adverse déviait le ballon dans son but sous la pression 0-1. Deux minutes après et dans la même dynamique, Marie tirait un corner « comme à l’entrainement » et déposait le ballon sur la tête d’Emma qui marquait le 0-2. Walperswil musclait alors le jeu mais l’équipe maitrisait son sujet et se montrait encore dangereuse mais surtout ne reculait pas et ne concédait pas d’occasions de but. Le retour au vestiaire arrivait avec un avantage mérité. En seconde période, l’équipe remettait l’ouvrage sur le métier et essayait de garder le ballon et de varier le jeu. Une belle maitrise collective permettait aux filles de monopoliser le ballon. Mais l’adversaire profitait de chaque erreur technique pour se projeter vers nos buts et tenter de mettre Ana Castro en difficulté. A de rares reprises, cette dernière fut mise à contribution, et sur des tirs de loin. Nos deux Ana, Colville et Motta, ainsi que Maeva puis Amélie, se montraient encore dangereuses à tour de rôle mais sans succès. Le fait de ne pas marquer ce troisième but, gardait les filles adverses concernées et volontaires. Toujours aussi engagées, elles tentaient par une belle agressivité de nous faire sortir du match. Heureusement, l’équipe répondait par une détermination sans faille. La communication et la collaboration entre les joueuses étaient totales et nous étions plus proche du 0-3 que tu 1-2. Toutefois, sur une des seules erreurs du match une fille adverse se faufilait dans la surface et Ana Castro commettait la faute : pénalty à la 90’. La soirée se terminait de la meilleure façon possible et notre gardienne arrêtait le tir et permettait à l’équipe d’enregistrer un premier match sans encaisser de but ! Une bonne prestation collective et des performances individuelles encourageantes résumaient le match solide des filles. L’équipe est restée fixée sur ses trois objectifs sans se laisser intimider ou bousculer : trois points mérités qui doivent permettre de prendre confiance et d’aller affronter YB la semaine prochaine à la Praille sans complexes. Il reste du travail mais les filles sont sur le bon... Suite>>> Facebook Twitter Google Plus



16-10-2017 (Eric) - Première defaire pour la LNB. SFCCF - Derendingen 0:1 Ce match à domicile devait nous donner l’occasion de marquer des points, d’afficher nos prétentions et de coller aux deux équipes de tête. Les objectifs fixés étaient clairs : afficher de la détermination pour marquer des buts et faire déjouer une équipe suisse allemande, qui comme toutes les autres, miserait sur le combat physique pour faire un résultat. Pour cela l’accent était mis sur la volonté d’agir ! La première mi-temps se déroulait comme prévu avec une domination des grenats qui monopolisait le ballon. L’adversaire laissait d’ailleurs volontiers ce ballon dans nos pieds et se contentait de défendre de manière très compacte et très organisée. La construction du jeu était bonne, les relances étaient appliquées mais dès l’approche de la zone de vérité les passes devenaient imprécises et les courses inadaptées. L’équipe tentait de passer par les côtés mais sans y mettre la dose de vitesse nécessaire pour déstabiliser un adversaire bien retranché devant sa cage. Cette domination stérile, due à trop de précipitations et à des erreurs techniques, devenait frustrante ! Face à une équipe solide, qui se donnait totalement pour gagner chaque duel, les filles devenaient fébriles et perdaient beaucoup d’énergie à discuter. Le doute s’installait et au lieu de profiter des nombreuses balles arrêtées pour tenter de faire la différence, l’équipe perdait sa cohérence. Et, à l’approche de la pause, comme il y a quinze jours contre Kloten, l’équipe se faisait piéger et offrait un but à l’adversaire (43’). Contrairement aux matchs précédents, le volume de jeu et les solutions ne permettaient pas d’envisager la seconde période de manière encourageante. Malgré tout l’équipe revenait sur le terrain en montrant plus de caractère. Mais nos qualités dans le domaine de l’engagement sont insuffisantes pour rivaliser avec les suisses allemands. Plutôt que de mettre le pied sur le ballon et de s’en remettre à un fond de jeu plus important, les filles se perdaient dans des courses individuelles et des combats en un contre un que l’adversaire maitrisait bien mieux. En passant la totalité de la mi-temps dans le camp adverse, l’équipe ne parvint à se montrer dangereuse qu’à deux reprises : Ana reprenait une balle relâchée par la gardienne à bout portant (76’) et Gemma trouvait la barre dans les arrêts de jeu. Le match se terminait par un baroud d’honneur avec deux corners mais l’adversaire ne lâchait rien. Et, au coup de sifflet final, l’explosion de joie des filles de Soleure était aussi importante que la frustration des grenat. Sans concéder d’occasion notre équipe perdait et Soleure empochait les trois points grâce à une organisation sans faille et à une volonté exemplaire. Nous avons péché par suffisance en oubliant certaines bases du football : de la maitrise technique individuelle au service d’une maitrise collective, de l’engagement et du caractère ! Le staff et les joueuses doivent encore travailler pour endosser le rôle d’un prétendant sérieux à la promotion. Ce match doit servir de leçon mais surtout d’exemple pour le match de coupe de Suisse contre YB dans trois... Suite>>> Facebook Twitter Google Plus



09-10-2017 (Eric) - ST-GALL - SERVETTE FC CHENOIS Féminin 2:2 (0:1) Buts : Ana x2 (6ème, 92ème) Avant le match la question qui était posée était la... Suite>>> Facebook Twitter Google Plus



25-09-2017 - 1/16 Coupe Suisse :RENENS (1ère ligue) – SERVETTE FC CHENOIS Féminin 1-3 (0-0) Buts : Yasmina, Ana x2 L’objectif de ce match de Coupe de Suisse était bien évidement la qualification. Il fallait pour cela : jouer, marquer et gagner… Objectif atteint mais que ce fut difficile ! Avant le match, le souhait exprimé était de progresser par rapport à nos dernières sorties et d’ajouter à l’état d’esprit et à l’efficacité : la maitrise du jeu, du ballon et de l’adversaire. Dès l’entame du match, le plan de jeu et les principes avancés en théorie ont été bousculés par la sortie prématurée de notre buteuse attitrée. En plus, l’adversaire dans son ensemble, joueuses et staff, avaient décidés de donner à ce match une tournure plus athlétique et passionnée que nos filles ne l’avaient imaginées. La première mi-temps fut laborieuse avec seulement quelques phases de jeu posées et une accumulation d’erreurs techniques inhabituelles chez certaines. La tension montait tout au long de la mi-temps et Renens se créait la meilleure chance de but stoppé par Fanny et ensuite Eva. Dans les duels Renens se montrait plus engagé et plus vif et cherchait immédiatement la verticalité. Notre incapacité à cadrer le porteur nous faisait reculer systématiquement en zone 1. L’enjeu dépassait le jeu ! Heureusement la mi-temps était atteinte sans casse : pas de but encaissé et pas de joueuse expulsée … La pause permettait de calmer les esprits, de préciser nos principes et de responsabiliser les filles. La seconde mi-temps, loin d’être bonne, fut en tout cas plus prolifique en occasions et en buts. Après avoir pris l’avantage à la 54’ par Yasmina, sur une action qui récompensait son engagement, l’équipe essaya de jouer un peu plus. Mais Renens toujours aussi engagé et vif provoqua un pénalty et égalisa à l’heure de jeu. Tout était à refaire ! Les entrées en jeu successives apportèrent, ce qui devrait toujours être le cas …, un plus qui permit à l’équipe de rester dans le match et de passer l’épaule. A un quart d’heure de la fin du match après quelques occasions ratées, c’est sur un corner joué à deux, enfin, qu’Amélie, trouva la tête de Laetitia qui remisait dans l’axe pour Ana. Cette dernière fusillait la gardienne à bout portant. Malgré quelques rushs de Renens et quelques frissons, Ana marquait le 3 à 1 dans les arrêts de jeu. La maitrise recherchée avant le match n’était pas vraiment au rendez-vous mais l’objectif était atteint : l’équipe se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe de Suisse. Il faudra conserver de cette qualification l’abnégation des filles dans les moments compliqués et travailler sur ce manque de lucidité technique dans le jeu sous pression. Toutes les filles sont à féliciter car le « job » a été fait. Il reste encore du travail et beaucoup d’investissement pour progresser et gérer un match avec sérénité. Les qualités et la volonté sont là... Suite>>> Facebook Twitter Google Plus

Retour - Page suivante